ŒUVRE

Mythes et images au Cabinet des médailles

Patère de Rennes : triomphe de Bacchus sur Hercule

inv.56.94_a.jpg
inv.56.94_b.jpg
inv.56.94_c.jpg
La patère, d'un type unique, est un des très rares exemples de vaisselle d'or romaine conservée. Son décor complexe est organisé en trois zones concentriques.
Au centre un grand médaillon aux bas-reliefs coulés, représente le triomphe de Bacchus sur Hercule, ou du vin sur la force, motif entouré d'une frise où se déroule le cortège de Bacchus, sur un char tiré par deux panthères, accompagné de Silène monté sur un dromadaire, de bacchants et de ménades, de boucs et de petits génies ailés.
Dans le marli ont été insérées seize monnaies d'or impériales romaines des Antonins et des Sévères, d'Hadrien à Géta, selon un programme bien déterminé comme le prouvent les inscriptions en pointillé inscrites sous les monnaies, dans les cuvettes aménagées pour les recevoir. Le choix d'alterner des aurei de la dynastie sévèrienne et ceux de la dynastie antonine correspond à la volonté de l'empereur Septime Sévère (193-211) de se présenter comme l'héritier direct des Antonins et de légitimer ainsi son accession au pouvoir.
La coupe résulte vraisemblablement d'une commande officielle, peut-être de l'empereur lui-même et a dû être offerte à un dignitaire de haut rang, qui l'a transmise à ses héritiers. En effet elle a été découverte associée à des bijoux plus tardifs : quatre monnaies d'or de l'empereur gaulois Postume, frappées en 263 à Trèves, une fibule d'or cruciforme, dont le port était réservé aux tribuns militaires, ainsi que quatre-vingt-quatorze aurei, dont les derniers, frappés entre 273 et 275, attestent que le trésor a été enfoui après cette date, peut-être lors des invasions de 276.

Découvert le 26 mars 1774 lors de la démolition d'une maison du chapitre de Rennes, le trésor ne fut préservé de la fonte que par son envoi au Cabinet du roi par le gouverneur de Bretagne, le duc de Penthièvre. Les circonstances de la découverte sont bien connues grâce à un questionnaire envoyé par l'abbé Barthélemy, garde du Cabinet, à l'abbé Delacroix, chanoine de l'église de Rennes. Ce rapport, toujours conservé dans les archives du département des Monnaies, médailles et antiques, détaille la localisation et la disposition des objets et donne la description précise de tous les éléments du trésor.
Type d'objet
Matériau
or massif à 24 carats
Aire culturelle
Empire romain
Datation
209 apr. J.-C.
Lieu de découverte
France, Bretagne, Rennes
Dimensions
D : 25 cm. H : 3,4 cm. Poids : 1,315 jg
Collection et inventaire
BnF, département des Monnaies, médailles et antiques, inv.56.94
Collection précédente
ancienne collection de Louis XV, Cabinet du roi
Mise à jour
2019-03-12